Pages

Lucio Capece - BB [Dvdr]


Lucio Capece - BB
A question of re-entry - 2007

Voici un DVD live comme on a rarement l'occasion d'en voir. Tout d'abord le support en lui même : un dvdr dans un boîtier plastique noir au format cd avec un l'artwork plus que simplet. Ensuite, ce qu'il offre musicalement. Pour commencer il faut présenter le personnage : Lucio Capece est argentin, il joue du saxophone (soprano) en solo mais aussi au sein de groupes ou en duo avec d'autres artistes adeptes comme lui de l'expérimentation (Toshimaru Nakamura, Axel Dorner, Mattin, etc.) . Les guillemets sont ici très importantes car jamais vous n'entendrez (et ici verrez) un solo de saxo comme on peut l'entendre dans une formation jazz classique. A travers ce DVD qui contient 2 live très différents, Lucio Capece expérimente toutes les façons d'utiliser cet instrument des plus classique. Sur le premier live qui est un concert à Berlin de 2006, le saxophone est utiliser ici presque comme un objet . Assis sur une chaise avec à coté de lui un petite table ou est posé une multitude de choses, Lucio est prêt pour son show. Ainsi s'il commence par souffler dans son instrument, il n'en sort que des drones de vent, variant au gré des touches. Le son est alors modulé et travaillé en faisant intervenir différents objets souvent très simple, placé devant ou dedans le saxo : boîtier de tour de cd avec lequel il crée des variantes dans le son en l'éloignant ou en le rapprochant, balle de ping pong qui crée des frottements, vibromasseur (en fonctionnement s'il vous plait !), mais aussi archer frotté le long du saxo ou sur le bec et bien d'autres expériences que je vous laisse le plaisir de découvrir. Au final c'est un live de 23 petites minutes ou l'on est tour à tour surpris, scotché et entraîné au gré des sons et de l'ambiance qui règne. Le second live, d'un peu plus de 10 minutes, se déroule quant à lui à Buenos Aires au No Spaghetti festival de 2005. Toujours assis sur une chaise, ici la musique n'a rien a voir ; grâce à un procédé de feed back et quelques pédales, il nous balance ici un show dans la pure tradition hard noise, tendu et violent. Bon... je sais pas trop comment sa marche mais c'est impressionnant. Ultra concentré, il bouge lentement son instrument dans tous les sens, faisant varié les tonalités au gré des touches et des mouvements. Il se lève même nous offrant alors presque une danse transcendée par la musique. Le concert se finit assis, dans une grosse montée pour se couper net et laissé le public, comme le spectateur, scotché par ce qu'il vient de vivre. Trop court à mon goût, il me donne envie de le revoir après son passage au festival NPAI à Partenay en 2006. Comme dans ce DVD, il avez joué de son instrument de façon acoustique mais aussi d'une façon débraillée au sein du groupe qu'il a créé avec Mattin au nom plus que révélateur : No More Music.